Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

jeudi 20 juillet 2017

Poème:...J'écrirai sur les plages...






 Copyrightdepot.com 00048672-2

************
Le poème est ce qui n’a ni nom,
ni repos,
ni lieu,
ni demeure…

Jacques Garelli   

*************

25 commentaires:

  1. Que l'on trace des courbes ou des mots, on peut même bâtir un château sur la plage, la mer garde toujours le droit d'en effacer toutes traces, j'adore ce poème, il est comme une ode de l'éphémère
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
  2. Mes petits enfants arrivent, je vais pouvoir aller à la plage plus souvent avec eux...
    Très joli poème Marie "J'adore"
    Bon et doux weekend
    Bisous
    timilo

    RépondreSupprimer
  3. Posé sur une plage blonde, le poème se partage avec bonheur Marie

    RépondreSupprimer
  4. Un poème tout en beauté ! Même si les vagues essuient nos souvenirs, il restera quelque chose en lui qui nous étreindra le coeur, quand la nostalgie nous gagnera. Belle nuit Marie

    RépondreSupprimer
  5. On ne se lasse pas de relire quand c'est beau...
    Bon et doux Samedi Marie
    Bisous
    timilo

    RépondreSupprimer
  6. Autant, la création de l'image partagée avec les mots est magnifique. j'entends le ressac et j'imagine la marée qui effacera nos châteaux éphémères.. Tout est si beau ici. Merci de tes commentaires sur mon blog. Ils sont si doux à mon regard

    RépondreSupprimer
  7. C'est magnifique !

    Les marées vont et viennent. Lorsque la mer se retire, elle emporte les mots écrits mais laisse une nouvelle page à écrire.

    Bravooo Marie pour le poème et sa présentation !

    RépondreSupprimer
  8. Très belle illustration qui t'a inspiré une magnifique poésie !
    J'adore !

    RépondreSupprimer
  9. Un poème de vent écrit sur les plages, avec des mots brodés de fleurs de lin bleu,
    gardiennes de tes secrets et tant d’autres merveilles comme ces ciels d’amour peints
    sur les galets. Mais "la mer efface sur le sable" toute trace du poème, dont elle emporte
    à jamais le mystère dans ses fonds insondables. Merci Marie, c’est splendide !


    Aube

    RépondreSupprimer
  10. ce n'est plus de la poésie que je dois commenter


    c'est de l'Art à l'état pur!


    En tout état de cause.....la poésie et la présentation sont à déguster


    bravissimo.....

    RépondreSupprimer
  11. Le dernier quatrain, ainsi que la citation, donnent à ton poème une dimension philosophique : rien ne demeure, tout s'efface, la marée est ce symbole de l'éternel présent, de l'éternel recommencement aussi...

    J'ai beaucoup aimé cette réflexion, presque méditation.

    Belle journée à toi, et merci !

    RépondreSupprimer
  12. superbe poème et dans sa composition et dans sa présentation
    bises

    RépondreSupprimer
  13. Je suis émerveillée à chaque fois un peu plus Marie, et à vrai dire je ne sais plus que dire à tes poèmes tant ils sont beaux, sensibles, et laisse le rêve bercer les minutes qui suivent leur lecture !

    Bravo, mille fois bravo !

    Bise Bise Bise

    RépondreSupprimer
  14. Chère Marie

    Le vent efface sur le sable bien des souvenirs qui ainsi ne restent que dans le cœur de ceux qui les lui ont confiés. Ainsi, les secrets sont gardés ..

    j'ai beaucoup aimé ce poème, je l'ai lu et relu avec le plus grand plaisir.

    Merci de nous l'avoir offert agrémenté d'un si beau tableau.

    RépondreSupprimer
  15. un très beau partage, merci
    très belle journée et bonne semaine.
    danièle

    RépondreSupprimer
  16. merci beaucoup pour tes coms cela me permet de voir ton blog
    ton joli blog
    je reviendrais c'est sûr
    besos
    tilk

    RépondreSupprimer
  17. Une merveille de plus... merci, Marie.
    J'ai adoré !
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
  18. Les petits et les grands adorent écrire et dessiner sur le sable, même si tout s'efface à la prochaine vague .Comme un défi au temps qui passe puisque l'on peut recommencer sans fin.
    Très beau poème tout en harmonie et sensibilité. Bel été Marie .

    RépondreSupprimer
  19. Même si l'eau ou le vents emportent les mots tracés, les belles idées se répandront et le monde sera plus doux...

    RépondreSupprimer
  20. Tant de douceur dans tes mots. Ils ne peuvent qu'apporter bonheur et sérénité au monde entier. Merci Marie. Belle journée à toi. Amitiés. Joëlle

    RépondreSupprimer
  21. Quand l'écrit s'efface sur le sable mouvant
    Aspiré par les vents,
    On se retrouve content,
    D'avoir partagé le temps
    Et cela semble si émouvant,
    Ces quelques lignes
    qui font le présent
    Et se répartissent dans le temps,
    Elle s'envolent au firmament,
    Nous conduisent chemin faisant
    Sur l'air du temps.

    RépondreSupprimer
  22. Coucou chère Marie, j'ai lu, relu et contemplé ton poème! Il m'enchante!
    Et demain, j'écrirai sur ma plage, celle sur laquelle je vais marcher tous les matins...
    C'est beau, très beau! Merci pour ce partage!

    RépondreSupprimer
  23. Jamais je ne me lasse d'admirer la mer et l'océan. C'est notre mère à tous. Gros bisous, ma chère Marie, et bel été

    RépondreSupprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Obligée de mettre une vérification de mots...trop de spams...

Balises pour rédiger un commentaire