Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

jeudi 28 décembre 2017

Photos:...De Darjeeling à Pelling...11 novembre 2017..




Entre Darjeeling et Pelling…125km…11h

Onze heures pour faire cette distance…
Nous ne savions pas que la montagne allait nous prendre en otage
sur ces routes vertigineuses et défoncées 
et 
pourtant  la mousson était terminée donc très peu d'eau sur les routes!

Un clic sur la photo pour l'agrandir...

https://lh3.googleusercontent.com/89_TrDLq6apxJ5Y2c7KSqZpB_gVpgcw1T1VU8qXNEUNHSYzd2RYVGXwDqY2u7iY8C7QXCIuKpv66y_I6tPOrd52RYcq_kxbOo7S783dH9C9VMCsl3O-uZJjYw3xjKnvIe_vCb7FNMiEjtapKX2aZALE9L78ERVXqrtJuvaVwHCl3C3e4TByVNl9SVWeiPz0uC9ARU9EzOc3PDZWLedYsWU2BgUpPfnK34ep_u7qV8EQahbNrD6H_gKbcUS5CrV5ejG_uwzV_F6wB6cHTxZA_9cicevtM9zf8ElNB6m98OIRIo7mdL1ST4Aq8wI_PSc_GrhJmXLNlvLUi4XIbvQmLfOa_gyjMJqTUH2MBILkY5zCl6Skb-0pPbI4A26faKfdXhGub2jKrmorpOQ4flvSqgIK-17fPObvvFCJaf_CCDxXPwX7VSXCYmbEig_AP2nlRBS_gwAPMMYBHc-DNPx4zXmdWzhTTlQ3m2qGL1_oFM3risfOL0E1fB3m-q31CqL7kVnX8cB8YeVfkTIYhx_mHU1akAuD4vaeNjMZnIWCfq87e-9_eRnWhOtWOx8NKMX0XIWBsXMsNg9D47Ylzv3HiJLNP2Nd60PUl1wWyMSWf=w1800-h1200-no


On les appelle « Routes de l’impossible » et elles portent bien leur nom….
Là, le temps n’existe plus, il faut oublier certitudes et horaires de notre vie d’occidentaux
 et vivre le moment présent au rythme des ornières, des chaos et des éboulis…



Il faut apprécier la patience et le professionnalisme et le sourire de nos chauffeurs…


Sur le bord des routes, des hommes font du goudron sur place


 et les femmes cassent des cailloux pour améliorer les routes.


Une journée que l’on n’oubliera pas !

Le Sikkim


Dans les rues de Jorethang


A Jorethang un vrai repas avec des raviolis du « Sikkim »…


et oui nous avons quitté l’Inde pour le Sikkim…
Formalités et palabres sont de mises pour avoir le droit de pénétrer dans ce pays…
Les aiguilles tournent sans affoler les douaniers !

C’est donc au coucher du soleil que nous visitons Rabdentse


Rabdentse fut la deuxième capitale de l'ancien royaume du Sikkim de 1670 à 1814.

 La capitale fut détruite par l'armée d'invasion Gurkha
et seules les ruines du palais et les chortens sont visibles.
Les ruines vues maintenant à Rabdentse sont principalement des « talons de mur épais»
 dont la valeur patrimoniale est accentuée par sa position sur une crête
près de Pelling d'où les vues dominantes sur le Kanchendzong
d'un côté et les montagnes et les vallées de l'autre côté 


La nuit tombe vite au Sikkim et nous regagnons nos 4x4
à travers la forêt dans le noir le plus complet…
Le guide nous a abandonnés et est parti avec quelques bons marcheurs
 rejoindre vite fait son 4x4 et partir pour Pelling…
Heureusement deux chauffeurs et des amis du groupe
attendent les retardataires avec des lampes de poche…

******

Pour voir toutes les photos de cette journée
 un clic sur le lien ci-dessous
   (ensuite pour mettre en mode diaporama, un clic sur la première photo de la page, puis sur les 3 petits points superposés à droite de l'image et enfin sur diaporama)


ou


https://photos.app.goo.gl/8sygVY9nVil3WGod2

10 commentaires:

  1. Encore un voyage hors du commun et tellement enrichissant. Nous sommes vraiment hors connexion quand on voit ces routes et le travail harassant de tous ces hommes et femmes. Je t'envoie toute mon amitié et te souhaite, un peu à l'avance, une merveilleuse année 2018. Gros bisous, Marie, et encore merci pour ton passage.

    RépondreSupprimer
  2. Un monde loin du nôtre dans tous les sens du terme..mais si riche pour le coeur

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Marie. Je n'ai pas visité Darjeeling alors bien sûr je vais apprécier de la découvrir après cette approche tout de même un peu "rustique" pour la route... mais les petits drapeaux de prières mettent de la couleur à ces paysages et on se prend à rêver qu'on y est... Bonne et belle journée

    RépondreSupprimer
  4. J'ai déjà vu plusieurs reportages sur ces routes de l'impossible, il ni a pas de véritables belles saisons pour les emprunter, elles sont réputées très dangereuses, je vois que vois chauffeurs avaient des 4x4 en bon état, mais la plupart des véhicules qui empruntent ces pistes sont dans un état pitoyable et le pire c'est en période de mousson, certains n'arrivent jamais à destination
    Très belles images de cette région
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
  5. J'ai pu récemment voir sur une chaîne de télé, comment étaient les conditions de transport dans ces régions humides, avec toutes ces routes accidentées, la boue permanente avec les pluies incessantes, les risques à prendre pour continuer son chemin. On nous montrait des voyageurs qu'on laissait sur le bord du chemin, parce qu’il était impossible pour les autobus, les camions de supporter une grande charge sans s'enliser dans la boue. J'admire Marie ton envie et ton abnégation à entreprendre ces voyages et aussi d'en parler ici, avec toutes les images rapportées de ces lieux qu'on n'aurait pu imaginer de nos jours. Mais la population reste résiliente et courageuse et garde le sourire malgré tous ces aléas. Merci Marie. Belle fin d'année

    RépondreSupprimer
  6. Oufff pas évident ces routes, faut les faire pour vraiment réaliser... J'écoute souvent l'émission des routes de l'impossible... Je voyages à travers tes magnifiques photos, merci! Bise, bonne journée tout en douceur!

    RépondreSupprimer
  7. Difficile d'imaginer des déplacements dans de telles conditions mais cela donne sûrement une autre dimension au voyage ! merci Marie pour le partage et douce fin d'année.

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ce splendide reportage Marie. De très belles photos, qu'elles soient paysages ou vie quotidienne. Un beau voyage que l'on fait avec vous.
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  9. j'aime les vrais repas dans les pays, et j'aime tellement les petits drapeaux colorés

    RépondreSupprimer
  10. Ce rude travail des femmes me fait penser au documentaire de Rithy Panh "la terre des âmes errantes" sur fond de génocide passé... C'est le labeur des hommes (et des femmes) qui aménage la terre pour les générations à venir
    (Une bonne nouvelle journée et une bonne nouvelle année !)

    RépondreSupprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Obligée de mettre une vérification de mots...trop de spams...

Balises pour rédiger un commentaire