Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

vendredi 19 janvier 2018

Photos:...De Thimphu à Paro...16 novembre 2017

De Thimphu à Paro


(un clic sur toutes les images pour les agrandir ou les visionner 
sur le diaporama, lien en bas de la page)


Thimphu, le tirc à l’arc

Ce sport national est un véritable spectacle. Des tournois ont lieu toute l’année
 où les arcs en bambou côtoient des modèles en fibre de carbone.


Les cibles sont minuscules et la distance immense…
Exclamations, chants et danses accompagnent le sifflement des flèches



Le pont de Tachhogang :

Ce pont sur la Paro Chlu, fut rénové sur les ordres de la reine mère Ashi Kesang Chaeden Wangchouk avec des éléments de chaînes en fer
 provenant de divers ponts maintenant en ruines
construits par le grand saint tibétain Thangthong Guialpo (1361-1485 ?)
Les gros maillons de fer qui constituaient l’armature de ces ponts
provenant du Bhoutan et du Tibet n’ont pas rouillé au cours des siècles.




Le bâtiment sur la colline, Donchö Lathan fut un lieu de résidence de Guialpo.


Paro

La ville s’étend sur les berges de la Paro Chhu, dominée par son imposant Dzong

https://lh3.googleusercontent.com/jKBasMof7gp83yrrsZdpqZAUJ1Vd5wcWgNRQt_VhgBYLUqDov1Nk-STBnYP6RK7S5H7F4GN5OqZ7n-VePbOMgdM4ErdsPjuW8Ycu5qZ7r0JOOZ7pLGdpYyFzFn7367cbsl-Q42Hz3UVDJPY1F5RO6chZoSWhOV2KX0Kfpq5d8iCxGHNW6FplXWs3IgG34Enx6F8gSWqrpCDrfsAFg2seS03GOnOhJdTkxKmBEWnXBdvJzJahKDUxjgncEAfHrd-XiIWZHvdQKI2J7dCaFdXSNx3jjYnbgKoSCsrlisKsyjjyW69vRGbGpks5_7jaiGarQz7xV9Jj_I4AW1TvyIdhrU-DMnIedDGb7WCTBNN6inHUoM8vboj-59zR2vO3rEpFkl3jlAA-GtjcXvRY5E4rFoOzF0q1ix7SXmCdnqL0bw1MAQXSSS7W05zyMSN_P8IVA6u86Has0ZF37asHOYAxDLTpozuswEtLlKXnLzoFDINfBxYQiTbeXAbMw1TCm2lTE2-gc02hUrzXKIQ5fGZ4DkMUcyAImp_BIi8j9L1DtKkJnoUZi1kIJcoYxr-P7eBxRnNgNqnQ8pkIQGcPMOKvlQk4wKB958jzFr4ctxd1=w1560-h572-no

et fière de son aéeroport international blotti dans son étroite vallée

https://lh3.googleusercontent.com/Mb78kuD0kUU8DesUWRyXjyIoQV1-eDeCav92FPKDjtF-FyCLyfIFhjsAktWcM0KplvNoYzjMkgSH_Wx6e-9cvub3Ufx5E1TsuIHrHo36Z_oHIrlt3pO7j2-kyPUoiSZJQJIMUbJPJsVhw5FgXCGzrY4wL7cosFlftPpYreAx9TrrhA_pcRTx3b0GUR-U-FqJOwxiWB_13tLccVRzlNHg4TlW81JqK7MqiE56WPoit9WDMQl0Pa2dmfAbSIQCWaYmLqImZgp62cLVlgaoAS5r3Un_VYxEPbfYYRZe2i8doX4bMvBkNwAsc2UzlFzPNJyqO02IL6fyT9uHF-bKoIqleEZMbRd1Tjsqqymgz3jRMZv40JwAzxuwx48gZicTwe_l0PckJBxTlOVG-VtN1_ecJu0q-noNTaRC40steNhF9HLKkkJCgOpN_JXluxK7PZhLQRXhLEl1OQyl-Mhq-Wuu7FRcX_4fm6pbH5ACtJOjK7v-E0Kw_fQbC6ZWm9EhZCpYrasGp8P0FyJW7wbnh56l6L4qHh-QfQ9yQwBI3G2DyzesXbEbBEVk2iOfBnIQw0_iWJPjXrYdOHK5hQHSx1HVplusBBdtbd4oqlWXHu5R=w1800-h585-no

Le Ta Dzong

Le Ta Dzong, une ancienne tour de garde du XVIIe siècle, ronde et corpulente,
 qui veille sur la ville de Paro et sur son colossal dzong (monastère fortifié). 


Avant le tremblement de terre de 2011, elle servait de musée…

Le Dzong de Paro

Le Rinchen Pung Dzong « forteresse sur un morceau de joyaux »
est l’un des plus beaux exemples de l’architecture bhoutanaise.


Le bois richement sculpté et peint en doré, noir et ocre,
ainsi que les hauts murs chaulés, renforcent l’impression de pouvoir et de richesse.



De jolies fresques et des mandalas cosmiques ornent certains murs.


Le Nyamal Zam

Au sud, un pont en bois couvert à poutres en porte-à-faux enjambe la Paro Chlu.
Ils’agit d’une reconstitution du pont d’origine emporté par une crue en 1969



Pour visionner toutes les photos de cette journée,
cliquez sur le lien ci-dessous:

DIAPORAMA


ou sur l'image ci-dessous

  (ensuite pour mettre en mode diaporama, un clic sur la première photo de la page, puis sur les 3 petits points superposés à droite de l'image et enfin sur diaporama)

https://photos.app.goo.gl/9ZaZ6u3GknoukMt22




Voici les liens pour voir toutes les publications du voyage

******